20 mai 2006

Trisos, homos, des attitudes, des regards...

 
Qu'avez vous tous, à vous moquer de ces gens, qui ne l'ont pas choisi, ne s'en rendent pas compte, ont juste unenfant_trisomique2 problème de malformation mais pas une malformation des sentiments qu'un humain pourrait ressentit à l'égard de n’importe qu'elle personne.
J’espère qu'un jour ceux qui insultent, qui nient les trisomiques, les considère comme un jouet s'arrêteront et se rendront compte de l'abominable et honteuse raillerie qu'ils avaient osé faire. Où est votre fierté? Je n'en vois vraiment pas, leur tendresse étant plus forte que toutes celle que vous puissiez imaginer.

Certes un regard ne puis être indifférent en face d'un visage grimacé. Mais j'en ai tiré ma propre conclusion, un jour dans le bus, découvrant un couple et son landau et sûrement le grand frère, trisomique, très attaché à son ou sa petit(e) frère ou (sœur). Durant quelques minutes, mon regard devint lucide et je souriais moi aussi aux réactions du bébé effaré de l'amusement que lui procurait son grand frère... trisomique mais pourtant magnifique.


Posté par Kerzhatchkov à 14:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Trisos, homos, des attitudes, des regards...

Nouveau commentaire